Comment les RH innovent dans la lutte contre les fautes d’« ortograffe » ?

Mai 17, 2019 Jacques Autre

Pensez-vous réellement que plus personne ne prête attention à la qualité des courriers transitant de votre entreprise ? Ou même, estimez-vous que plus personne ne connaît les règles fondamentales de l’orthographe ? Détrompez-vous, selon une étude OpinionWay pour Bescherelle, près de trois quarts des employeurs accorderaient une importance majeure au niveau d’expression écrite de leurs collaborateurs et 92% craignent en particulier un impact négatif sur l’image de leur entreprise à l’extérieur. …

Quand Continental France forme les rois de l’orthographe

En 2019, plus que jamais, l’écran a pris une place prédominante dans nos habitudes de travail renforçant par la même occasion l’usage de l’écrit sous toutes ses formes: e-mails… SMS… publications sur les réseaux sociaux de l’entreprise… C’est de cette façon que 7 salariés sur 10 sont aujourd’hui rédacteurs d’e-mails. Et si tout passe par l’écrit, c’est bien l’image de l’entreprise qui est en jeu, et ce bien au-delà des compétences techniques du collaborateur à l’origine de la rédaction.

Cet enjeu, Continental France, l’a bien compris. Continental France commercialise notamment des pneumatiques. Soucieuse de la qualité de sa relation-client, l’entreprise a décidé d’aborder la question de la communication écrite et de l’orthographe d’une façon particulièrement ludique ! Élue en 2018 et en 2019 meilleur Service Client de l’année, elle a lancé un concours interne d’orthographe pour sensibiliser les collaborateurs à l’importance de leurs échanges écrits avec leurs clients.

À la fin du concours, à la fois collectif et individuel, une cérémonie de remise des prix et de récompenses est organisée avec le Directeur Général de l’entreprise. Cette année, ce sont 110 des 200 collaborateurs qui se sont pris au jeu ! À l’issue de cette épreuve qui a couronné les salariés les plus méritants, le service Formation a proposé à ceux qui le souhaitaient une formation en orthographe. Une quinzaine de collaborateurs se sont manifestés pour en bénéficier.

Un frein à la carrière ?

Oui, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la majorité des entreprises se préoccupent de l’image de qualité et de fiabilité qui transparaît au travers de leur communication écrite. Mais en interne, prendre le taureau par les cornes peut s’avérer délicat… Ce sujet sensible, source de nombreux complexes et susceptibilités, requiert un certain doigté. Beaucoup d’efforts et de pédagogie sont utiles pour faire passer le message au plus grand nombre et optimiser à terme la communication écrite des salariés.

Tous les secteurs d’activité sont concernés par la qualité de la communication écrite. De même, la taille des entreprises ne change pas la taille de l’enjeu. Le souci de qualité demeure bien présent. Bien souvent, le département RH et le service formation sont déjà très sensibilisés par l’observation des difficultés rédactionnelles des collaborateurs, et dans l’apport des solutions qu’ils peuvent apporter. Des DRH vont même jusqu’à réaliser, lors des entretiens de recrutement, des tests d’orthographe permettant de repérer les personnes en difficulté (et même les plus diplômés sont testés !).

Comme le sujet peut être stigmatisant, inciter le manager direct à aborder le sujet avec le ou les collaborateurs concernés lors des entretiens annuels peut être un plus. La question de la formation peut ainsi être abordée sans « violence » en toute transparence. Enfin, il ne faut pas hésiter à faire preuve de créativité face aux enjeux de la communication écrite et au risque de stigmatisation. Proposer par exemple à l’ensemble des équipes une petite remise à niveau des grandes notions d’orthographe et réviser les grands principes d’une rédaction limpide et synthétique ? Ce stratagème permet de ne pas mettre un collaborateur en difficulté. Dans le même esprit, cela peut se traduire à travers des formations individuelles ou distancielles qui préservent du regard des autres.

Une prise de conscience collective au service de l’entreprise (et de l’individu !)

Vous l’aurez compris, si les DRH et les Responsables Formation portent autant d’attention à l’orthographe des collaborateurs c’est bien parce que l’image de qualité et de fiabilité de leur entreprise est en jeu, tout comme la montée en compétence des personnes concernées. Des courriels professionnels, lisibles, compréhensibles et correctement orthographiés, sont un signe de différenciation et de sérieux. Et les façons d’aborder le sujet sont nombreuses…

Jacques Milcent

Pour vérifier quelles étaient les pratiques en entreprise en matière d’expression écrite, j’ai contacté une dizaine de DRH et de Responsables Formation. Le but était de connaître leur point de vue sur ce sujet et savoir comment elles l’abordaient avec leurs équipes. Parmi ceux-ci, je remercie Majda Abdelisser, Jennifer Jolivet, Valérie Mandon, Isabelle Mirocha, Maud Panis et Christine Vaidis d’avoir accepté de répondre à cette enquête.

Related Posts

Sorry, the comment form is closed at this time.

diam risus. neque. dictum luctus at sed sem, id, justo ut Donec